Les lois fiscales sont devenues de plus en plus complexes au cours du siècle dernier. Récemment, de plus en plus de mesures anti-évitement ont été introduites pour limiter l'efficacité des structures d'évasion fiscale, augmentant ainsi le volume des dispositions fiscales applicables aux transactions commerciales quotidiennes. La maîtrise en droit fiscal est une qualification structurée destinée à fournir aux candidats une compréhension approfondie du noyau fiscal ainsi qu’à l’élaboration de lois fiscales en Afrique du Sud et dans la communauté internationale.

La durée minimale de ce diplôme est de deux ans et il est proposé à temps partiel. Les cours ou séminaires des modules enseignés sont présentés en soirée de 18h00 à 20h00 (un séminaire par semaine et par module). La prochaine vague d'étudiants aura lieu en février 2018. En règle générale, pour être admis, l'étudiant doit avoir atteint une moyenne d'au moins 65% pour les matières de droit de son diplôme de droit. En outre, une marque de candidat pour le droit fiscal au niveau du premier cycle sera prise en compte.

Cette qualification consiste en une thèse mineure portant sur un sujet de droit fiscal ainsi que les trois modules suivants:

Droit fiscal: principes de base (premier semestre)

Les sujets traités seront notamment: une introduction au droit fiscal et aux concepts fiscaux, un aperçu du système fiscal sud-africain et de la loi de l'impôt sur le revenu 58 de 1962, une analyse des principes généraux de détermination du revenu imposable entraînant un revenu brut, des exonérations, les déductions et les pertes évaluées, une introduction au traitement fiscal des réductions de capital et la déductibilité des pertes évaluées; une analyse approfondie des principes fiscaux applicables aux actions de négociation; une analyse détaillée de la fiscalité des sociétés, en particulier de la taxation des dividendes et des opérations de réorganisation de sociétés; un aperçu des règles fiscales applicables aux entités spéciales, telles que les sociétés de personnes, les fiducies, les petites entreprises et les microentreprises, et une analyse de la huitième annexe de la Loi de l'impôt sur le revenu sur l'imposition des gains en capital.

Ce module est présenté par le professeur Thabo Legwaila et des conférenciers invités.

Impôts indirects et administration des impôts (second semestre 2018)

Ce module est destiné à combler le vide des avocats et des praticiens en fiscalité qui, tout en étudiant la fiscalité, ont tendance à se concentrer sur les principaux aspects de l’impôt tels que l’impôt sur le revenu et l’impôt international et à accorder moins d’attention à des aspects tels que l’administration fiscale et divers impôts sur les transactions. . En conséquence, ce module couvre les taxes spécifiques qui ont un impact sur les transactions commerciales des particuliers et des entreprises. Ce module couvrira les taxes suivantes: taxe sur les donations, taxe sur les transferts de valeurs mobilières, taxe sur la valeur ajoutée, taxe sur les employés ainsi que la logistique des taxes provisoires. Le sujet de l'administration fiscale sera traité dans le cadre d'une exploration et d'une analyse approfondies de la Loi de 2012 sur l'administration fiscale.

Ce module est coordonné par le professeur Thabo Legwaila et présenté par ce dernier conjointement avec plusieurs conférenciers invités. Les étudiants ne peuvent s'inscrire à ce module que s'ils ont réussi le module Droit fiscal: principes de base.

Taxe internationale (deuxième semestre 2019)

Les sujets qui seront abordés comprennent les principes de base de la fiscalité internationale, la juridiction des pays en matière d'imposition - bases d'imposition de source et de résidence, la taxation des particuliers et des ressortissants étrangers en Afrique du Sud, la taxation des sociétés et des dividendes, les incidences fiscales du financement transfrontalier, la retenue à la source les taxes sur les dividendes, les intérêts, les frais de service et les redevances, les accords de double imposition, les gains et pertes de change, la législation sur les sociétés étrangères sous contrôle ainsi que les prix de transfert et la sous-capitalisation. Le module explorera également l'évasion fiscale internationale et les initiatives internationales anti-évitement, telles que l'initiative de l'OCDE sur l'érosion de la base et le transfert des bénéfices (BEPS).

Ce module est présenté par le professeur Thabo Legwaila et divers conférenciers invités. Les étudiants ne peuvent s'inscrire à ce module que s'ils ont réussi le module Droit fiscal: principes de base.

Pour plus d'informations et demandes de renseignements sur les conditions d'entrée, les dates de clôture et la procédure de candidature, ainsi que sur le contenu du cours, contactez la faculté:

Mme P Magongoa: Campus Kingsway d'Auckland Park
Tel: 011 559 3843, Email: phaladim@uj.ac.za, Web: www.uj.ac.za/law

Inscription et dates de début

L'inscription débute en janvier et les conférences en février pour les programmes de travail de premier cycle et de troisième cycle.

Tous les programmes de recherche de maîtrise et de doctorat peuvent s'inscrire tout au long de l'année.

Date de fin: les cours commencent en janvier et se terminent en décembre. La date limite du programme est déterminée par la durée du programme.

Programme enseigné dans l'établissement suivant :
  • Anglais

Voir 14 autres cours de University of Johannesburg »

Mis à jour le août 12, 2019
Ce cours est Sur le campus
Date de début
Janv. 2020
Duration
2 années
Temps partiel
Prix
3,500 USD
Estimation des frais de scolarité par an | Estimation de l'hébergement: 2500 USD par an
Date-limite
Par lieux
Par date
Date de début
Janv. 2020
Date de fin
Date limite d'inscription

Janv. 2020

Location
Date limite d'inscription
Date de fin